Jeudi 22 septembre 2011 4 22 /09 /Sep /2011 15:17

 

Hum, bon, j’espère que cette fois-ci, mon ordinateur ne va pas planter, parce que c’est la troisième fois que je recommence cet article alors que je venais de le terminer. C’en serait presque décourageant. Voire tout simplement rageant !!

Alors donc, avant de ne plus voir dans le chemin que j’emprunte tous les jours pour aller à l’université que le chemin que j’emprunte tous les jours pour aller à l’université, je voulais vous faire partager certaines choses que je vois tous les jours. Et quelques réflexions qui en découlent (oui, parce que je pense un peu aussi en faisant du vélo !!).

Sortie de chez moi : Kaskelstrasse 26, je prends la Pfarrstrasse, puis la Marketstrasse, la Markrafendamm avant d’arriver à la Stralauer Alle, qui longe la Spree, une des rues les plus connues de Berlin, et pour cause !!

  P9170001 copie


Ca, je ne sais pas trop ce que c’est, mais dans le contexte de la ville de Berlin, il peut s’agir d’une sculpture symbolisant le mur ! (Sur la photo, on ne la voit pas, mais la statue est au milieu de la Spree).

  P9170003 copie


Voici une petite partie de l’immense bâtiment d’Universal Music. L’entreprise s’est installée en 2001 dans les anciens entrepôts du port de l’Est.

Petite digression architecturale et eigen-réflexiologique (ce mot n’existe pas, mais ce n’est pas grave) !!

Berlin est une ville récente. Au XIXème siècle, au lieu de l’immense ville de 890 km2 et de près de 4 millions d’habitants que nous connaissons aujourd’hui, Berlin était une ville modeste, entourée de petites villes : Köpenick, Charlottenburg, Spandau, … qui sont aujourd’hui des quartiers. Du XIXème siècle, Berlin a conservé une organisation en pâté de maison autour d’une église. En effet, on trouve de multiples petites « îles » (églises plus pâté de maison entouré par des lignes de transports en commun). Autre témoin de ce siècle, les nombreux bâtiments en briques rouges (la rotes Rathaus par exemple : la mairie rouge, qui doit bien son nom à sa couleur !).

  P9090135 copie


Ce pont est l’Oberbaumbrücke : le « pont du garçon des arbres », en référence à la digue à péage composée de tronc d’arbres qui s’élevait à cet endroit au XVIIIème siècle. Ce pont relie Fridriechshain et Kreuzberg et marquait autrefois la frontière entre l’est et l’ouest. (La vue nocturne sur la ville depuis ce pont est absolument magnifique !!).

Donc, dans Berlin, une organisation et quelques bâtiments venant du XIXème.

Mais on rencontre également de nombreux bâtiments construit au XXème siècle : beaucoup d’entreprises, des immeubles (anciens immeubles staliniens destinés à loger les acteurs de l’état à l’est, (remarquable pour l’œil averti que j’aurai bientôt !!), immeubles reconstruits rapidement après la guerre, comme en France, à l’ouest), quelques monuments ou peintures.

Et puis on voit beaucoup de constructions datant d’après la réunification de Berlin et de l’Allemagne. Berlin est en grande partie une ville moderne, neuve. La chute du mur et la fin de la guerre froide ont laissé une ville en partie à reconstruire (peu de rénovation entreprise par l’est, moments de l’histoire qu’on veut oublier, alors on détruit, …) et à restructurer. Pendant la guerre froide, l’ouest s’est très fortement enrichie de par l’argent investi dans les entreprises pour montrer à l’est commun le libéralisme c’est bien. Mais à la chute du communisme, le libéralisme avait triomphé et n’a plus eu besoin de démontrer sa supériorité. Les financements ont progressivement diminués, faisant couler de nombreuses entreprises. Et coulage d’entreprise = friche industrielle = grands espaces inutilisés !!


P9090125 copie

La chute du mur (dont la plus célèbre partie suit la Stralauer Allee) a été une véritable porte ouverte à la liberté d’innovation, de création, d’un développement nouveau vers un monde nouveau. Berlin a été pendant la vingtaine d’année qui vient de s’écouler un tube à essai géant.

Certains quartiers tels Potsdamerplatz sont de véritables villes contemporaines.

  P9170005 copie


Potsdamerplatz est dépaysant. On change soudainement d’univers. Les tuyaux roses que vous apercevez au milieu de la photo sont des conduites d’eau qui permettent d’assécher les sous-terrains peu profonds en menant l’eau à la Spree. On voit de ces tuyaux dans toute la ville, mais à Berlin, rien ne choque !

Mais on dévie du chemin de l’école. Quand on arrive à Potsdamerplatz, c’est qu’on s’est trompé !

Retour à la Stralauer Allee, que je suis pendant une bonne dizaine de minutes.

Nous voici sur Unter den Linden (sous les tilleuls), une autre rue célébricime de Berlin, car reliant grossomodo Alexanderplatz à la Brandenburger Tor (Symbole national, comme la tour Eiffel pour la France).

  P9170022 copie


Ceci est la cathédrale de Berlin : en bordure de la Spree, elle domine Berlin avec sa coupole de 85m. Dans l’esprit de Guillaume II, elle devait incarner la grandeur de l’empire, la splendeur de la cour des Hohenzollern et la foi protestante. Elle fut construite entre 1894 et 1905 puis rénovée en 1975, car sérieusement endommagée par la guerre. Les tours et le dôme ont été reconstruits à plus modeste échelle.

  P9170023 copie


A côté, l’Ancien Musée dont les fresques et sculptures intérieures valent à elles seules le détour.

  P9170021

« Nous sommes un peuple. »

Voici maintenant le musée de l’histoire allemande qui prend la suite du musée de l’histoire allemande de la RDA, aménagé dans l’ancien arsenal prussien. Les locaux ont été construits entre 1695 et 1706 (anciens !) par (aller, un peu de culture) entre autre Andreas Schlüter, architecte et sculpteur si je ne m’abuse.

  P9170024 copie


Ça, je ne sais pas trop ce que c’est : petite fantaisie architecturale en mode touristique … Tout près de l’opéra comique berlinois, de la cathédrale, …

  P9080088 copie


Et enfin, le Graal tant attendu : l’université. Désolée, je n’ai pas de jolie photo (il faut dire qu’avec le nombre de travaux entrepris autour, et le nombre de gens qui vaquent autour, il est difficile de trouver un bon point de vue)(enfin, c’est quand même pas une excuse).

  P9080094-copie.JPG


Les philosophes ont seulement interprété le monde différemment, le changer dépend de vous. – Karl Marx.

  P9080092-copie.JPG


La photo est éminemment ratée, mais sur chaque plaque est inscrit « Vorsicht Stufe » « attention à la marche » …

Par Muse Hique - Ecrire un commentaire
Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés